jeudi 17 janvier 2019

BUENOS AIRES - la cathédrale de Mai

La Cathédrale métropolitaine de Buenos Aires est la principale église catholique de la ville.
 Siège de l'archidiocèse de Buenos Aires, elle est située face à la Plaza de Mayo (ou Place de Mai).

 L'édifice, de style néoclassique, possède un profil qui n'est pas utilisé habituellement pour les cathédrales, car elle ne possède pas de tours, et ressemble plus à un temple grec qu'à une église catholique typique.




 Le cardinal Jorge Mario Bergoglio, devenu pape sous le nom de 
 PAPE   FRANCOIS,
 en fut l'archevêque du 28 février 1998 au 13 mars 2013. La cathédrale de Buenos Aires est déclarée monument historique le 21 mai 1942.

On y trouve aussi le  mausolée où reposent les restes du libérateur José de San Martín. Le monument, qui fut construit en 1880, est l'œuvre du sculpteur français Albert-Ernest Carrier-Belleuse (inspiré par l'éclectisme français qui régnait en Europe à cette époque).
 Un hommage particulier est rendu au grand héros national, en ce sens que le tombeau est veillé par des grenadiers en armes de l'armée argentine.



lundi 14 janvier 2019

BUENOS AIRES - les Mères de la place de Mai

Une fois par semaine,
 les mères et grand-mères dites de la place de Mai 
viennent honorer la mémoire de leur enfants disparus durant des périodes plus dures et le régime dictatorial. 




En signe de protestation, les Mères portent des foulards blancs (à l’origine : les langes en tissu de leurs bébés) pour commémorer la disparition de leurs enfants.  Elles se rassemblent tous les jeudis après-midis et tournent sur la place pendant une demi-heure, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, remontant ainsi symboliquement le temps et critiquant l’impunité des militaires responsables des massacres et des tortures.

Autrefois, les opposants au régime qui le criaient un peu trop fort disparaissaient une bonne fois pour toute.
 Ils étaient enfermés dans des camps de travaux forcés de type goulags, et on n´en entendait plus parler  d'eux.



jeudi 10 janvier 2019

BUENOS AIRES - Place de Mai 2

La Plaza de Mayo fait partie aujourd’hui du dénommé "Microcentro porteño".




 Occupant deux hectares, elle est délimitée par les avenues Rivadavia et Hipólito Yrigoyen et les rues Balcarce et Bolívar. 


 Depuis la place levons les yeux pour  trouver des détails architecturaux.





lundi 7 janvier 2019

BUNEOS AIRES - Place de Mai 1

La place de Mai est la place la plus importante de Buenos Aires.
 Près de la place se trouvent les monuments les plus marquants de la ville, et les points 
d´intérêts touristiques, comme la cathédrale, la banque de la Nation,  la maison rose, le palais présidentiel.
 C´est la place sur laquelle les Argentins se retrouvent pour manifester leur mécontentement contre le gouvernement. 




La Casa de Gobierno , aussi appelée la Casa Rosada, est un édifice de couleur rose de style Renaissance situé sur le côté est de la Plaza de Mayo. C’est là que se trouve le siège du Pouvoir exécutif de l’Argentine depuis la révolution de 1810. 

Il y a un parc au centre de la place, où les employés des bureaux alentours viennent déjeuner sur l´herbe le midi, on peut y trouver aussi des jongleurs , des artistes de rue, des grévistes de la faim et un bon lot de touristes lors de la haute saison.





jeudi 3 janvier 2019

BUENOS AIRES - course du 31 décembre

Des traditions de fin d'année à Buenos Aires, les 30 et 31 décembre :

-  les rues du centre semblent particulièrement sales ou plutôt jonchées de petits papiers.



La coutume pour les employés de bureau : jeter par les fenêtres les brouillons, les anciens papiers entièrement découpés ...tels des confetti


- une autre façon de célébrer aussi le passage à la nouvelle année, une course qui passe par l'avenue de Mai, une course de 8 km...