dimanche 14 avril 2013

AMBALAVAO la soie

Ambalavao est aussi réputée pour ses tissus en soie sauvages. Située à l'entrée de la ville une petite entreprise artisanale y est spécialisée. 

 

 On rencontre encore dans la région d’Ambalavao les deux types de production de soie : par l’élevage du Landibe (Borocera madagascariensis) sur l’ambrevade (Cajanus indiens) pour la soie « sauvage » et par l’élevage de Landifotsy (Bombyx mori) sur mûrier

 

http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN0834640x480_zpsa27430fc.jpg

"""La maison familiale vit au rythme des récoltes et des ventes. Autour de la cour intérieure où sèchent des montagnes de cocons, on nettoie, on dévide, on file et on mouline délicatement le précieux fil. À même le sol, des jeunes filles tissent avec adresse des madras à l’aide de machines traditionnelles. La production de l’atelier est exposée à l’entrée, dans un petit magasin aux murs recouverts d’écharpes de toutes les tailles.

Petit à petit le savoir-faire se perd, les grands-mères ne transmettent plus l’art du filage, du tissage ou de la teinture, et les mûriers cèdent la place aux plants de tomates ou de manioc."""

 

 

 

1 commentaire:

  1. Incroyable comment un simple petit fil de soie peut-être précieux après tout ce travail. Merci , j'ai bien aimé .

    RépondreSupprimer

Bonjour,
pour ceux qui laissent un message en...... ANONYME...........,
pensez à noter votre nom à la fin
pour que je puisse vous répondre
merci