samedi 20 avril 2013

Les hospices de Beaune (4)

La salle Sainte-Anne 
Située à l'ouest, au contact de la salle des «pôvres». Elle ne comprenait que quatre lits
 Nous continuons notre visite de l'Hôtel dieu (hospices de Beaune) avec une succession de salleshttp://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN8182640x480_zpsc63c83e0.jpg

La salle Saint-Hugues
 elle a été créée en 1645 et comprend quelques lits destinés à des malades plus aisés. Elle est remarquable par ses peintures murales d'Isaac Moillon représentant différents miracles du Christ ainsi que saint Hughes, en évêque et chartreux. Il est aussi représenté sur le retable de l'autel, ressuscitant des enfants morts de la peste. Cette salle de malades a été réaménagée dans son décor du XVIIe siècle.

La salle Saint-Nicolas

Située au nord-ouest de la cour, elle était destinée aux malades les plus graves et contenait 12 lits. Elle sert actuellement de salle d'exposition sur l'histoire des hospices et de son vignoble. Un pavage de verre permet de voir couler la Bouzaise qui servait à l'évacuation des eaux usées.
http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/FRANCE/DSCN8194640x480_zps75ec6168.jpg
La cuisine

Dotée d'une vaste cheminée à deux foyers, elle est meublée de différents éléments dont un tourne-broche automatisé datant de 1698, animé par un petit automate en costume traditionnel appelé « Messire Bertrand » qui semble tourner la manivelle en veillant aux activités de la cuisine. La cuisine est aujourd'hui présentée comme elle était au début du XIXe siècle avec son grand fourneau muni de deux robinets d'eau chaude appelés "cols de cygne".


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bonjour,
pour ceux qui laissent un message en...... ANONYME...........,
pensez à noter votre nom à la fin
pour que je puisse vous répondre
merci