lundi 22 avril 2013

Travaux dans les champs (Madagascar)


Nous quittons le parc, pour rester dans l'ambiance rurale mais au-delà des beaux paysages de risières il convient de remarquer que le travail dans les rizières est un dur labeur, notamment du fait de la présence d'eau saumatre, du manque de mécanisation et des conditions de travail en général.

cette maxime : « une paire de zébus fait en quatre heures le travail de quatre personnes en trois jours »
http://i1252.photobucket.com/albums/hh578/chevrette13/Madagascar/DSCN1008640x480_zpsa6f0ac29.jpg
Dans la société malgache, le zébu occupe une place prépondérante, au point de nommer l’équipe nationale de football en « Baréa » qui signifie « zébu ».
Dans une partie de la Grande île ( dans les Hautes terres, la province de Majunga et Fianarantsoa), on utilise surtout les zébus pour les travaux agricoles.
42% des agriculteurs utilisent la traction animale pour le labour et 48% pratiquent le piétinement des rizières par les boeufs.


1 commentaire:

  1. Bonjour Francette. Dans de telles conditions, les travaux des champs doivent être épuisants. Bonne journée et bisous

    RépondreSupprimer

Bonjour,
pour ceux qui laissent un message en...... ANONYME...........,
pensez à noter votre nom à la fin
pour que je puisse vous répondre
merci